Le Bilan Neuropsychologique

n-MATHEMATICS-KID-large570

Comment prendre rendez-vous pour un bilan neuropsychologique ?

Afin de vous aider à choisir le bilan dont vous avez besoin, nous vous proposons de lire ce guide explicatif pour prendre rendez-vous et mieux comprendre les étapes différentes d’un bilan : Document-Parent-Comment-prendre-rdv-pour-un-bilan-neuropsychologique

En raison de l’épidémie de COVID-19, nous avons dû adapter notre pratique aux mesures de sécurité et d’hygiène nécessaires à la protection du public et des professionnels travaillant au sein du POPA. De nouvelles mesures exceptionnelles sont mises en place pour garantir la sécurité de tous. La mise en place de télé-consultations à distance est effective depuis le début du confinement et se poursuivra autant que nécessaire pour garantir la sécurité de tous.

Pour la passation des bilans, la présence de l’enfant étant indispensable au POPA, nous mettons tout en place pour proposer un cadre sécurisé pour  les enfants et les professionnels.

Les consultations d’anamnèse et de restitution de bilan se feront par télé-consultation avec les parents.

Le cabinet et le matériel est désinfecté après chaque patient. Afin de garantir la faisabilité de ces mesures, il ne sera pas possible aux familles d’accompagner leur enfant en salle d’attente et le psychologue viendra le chercher en début de séance et le raccompagnera à la fin du bilan à l’entrée du POPA.

Chaque psychologue du POPA vous tiendra au courant des mesures mises en place spécialement dans le cadre de leur modalité de fonctionnement personnel.

Pour prendre rendez vous pour un bilan neuropsychologique durant la période d’épidémie, contactez directement l’une des deux psychologues du POPA par téléphone. Les rendez vous sur clicRDV ne sont pas forcément à jour.

Qu’est-ce qu’un bilan neuropsychologique ?

Il s’agit d’une série d’épreuves et de tests qui permettent de mesurer les capacités intellectuelles et cognitives, d’évaluer un niveau développement et le niveau actuel de performance dans les domaines explorés.

Tout comme le cardiologue a besoin d’un stéthoscope pour écouter le cœur de son patient et diagnostiquer une maladie, le psychologue a besoin d’outils pour comprendre comment fonctionne un enfant sur le plan cognitif : ce sont les tests neuropsychologiques. Ces outils sont nombreux, ils explorent des domaines différents et variés des fonctions intellectuelles et des apprentissages.

Le bilan neuropsychologique est une grande « boite à outils » dans laquelle le psychologue choisi les tests et subtests qui seront les plus adaptés et les plus pertinents pour le renseigner sur les difficultés de l’enfant et sur son fonctionnement cognitif. Ces tests, échelles et questionnaires sont normalisés et on a vérifié leur fidélité, leur validité ainsi que leur sensibilité et leur spécificité.  Il ne s’agit pas tant de mesurer une performance que de comprendre comment l’enfant s’y prend dans l’utilisation d’une fonction cognitive. Il existe plusieurs tests, mais le plus utilisé est le WISC-V. Il permet de mettre en évidence les points forts et les points faibles cognitifs de l’enfant, de mieux connaitre son fonctionnement intellectuel et ainsi d’aiguiller les priorités de suivi, de rééducation ou d’aménagements scolaires.

L’objectif d’un bilan est d’identifier les dysfonctionnements qui apparaissent dans les apprentissages de l’enfant et qui peuvent contribuer aux difficultés scolaires, mais aussi de mieux comprendre le mode de fonctionnement cognitif d’un enfant.

Il nous permet de savoir de quelle manière fonctionne l’enfant, s’il est plutôt sur un versant verbal ou sur un versant perceptif d’analyse. Il nous permet de mieux comprendre comment l’enfant utilise ses connaissances. Il permet aussi d’évaluer les difficultés de compréhension, de concentration, de mémorisation, de perception, etc.

Le bilan ainsi réalisé permet d’établir un profil intellectuel. C’est l’analyse quantitative et qualitative de ce profil qui pourra permettre d’identifier si l’enfant à une difficulté spécifique, ou une difficulté globale ou une particularité cognitive.

Les résultats du bilan permettront de participer à l’élaboration d’un éventuel diagnostic par un médecin référent, mais aussi d’émettre des préconisations thérapeutiques et de proposer des aménagements pédagogiques et adaptations scolaires nécessaires à l’enfant.

Des bilans complémentaires peuvent s’avérer nécessaire pour poursuivre l’exploration diagnostique : bilans orthophonique, bilan orthoptique, bilan psychomotricité, bilan graphomotricité, bilan d’ergothérapie, etc.

Le bilan neuropsychologique apporte :

Une analyse quantitative : les notes standards permettent, d’une part, de comparer l’enfant à une tranche d’âge étalonnée, et, d’autre part, de comparer les résultats entre eux pour identifier les points forts et les fragilités de l’enfant.

Une analyse qualitative : le psychologue analyse et recueille la manière dont l’enfant s’y est pris pour obtenir ses scores (stratégies, connaissances ou méconnaissances, savoir-faire, …)

La synthèse des résultats amène vers un « diagnostic neuropsychologique » permettant notamment la proposition de préconisations thérapeutiques et d’aménagements pédagogiques.[/ut_alert]

Quand réaliser un bilan neuropsychologique ?

Généralement, c’est votre médecin pédiatre, neuropédiatre ou généraliste qui vous conseillera de réaliser un bilan neuropsychologique, afin d’étayer ses hypothèses diagnostiques. Parfois c’est votre orthophoniste qui après avoir mené une prise en charge avec votre enfant, vous conseillera d’aller plus loin pour mieux comprendre les difficultés de votre enfant. Parfois c’est l’enseignant de votre enfant qui remarquera des difficultés et vous alarmera.

Parfois ce sont les parents qui identifient une difficulté persistante et inexpliquée chez leur enfant, et ils chercheront à identifier le problème.

Voici les principales raisons qui conduisent à réaliser un bilan neuropsychologique :  

  • Des difficultés régulières et soutenues dans les apprentissages scolaires (lecture, orthographe, graphisme, calcul,…)
  • Un retard dans le développement du langage oral et/ou écrit
  • Des difficultés d’attention ou de concentration persistantes
  • Un comportement agité ou impulsif entrainant une gêne dans le milieu scolaire et/ou à la maison, provoquant de la souffrance chez l’enfant et/ou son entourage
  • Des difficultés de comportement et de gestion des émotions répétées (crises de colère, provocations, agressivité)
  • Un décalage entre les aptitudes présumées de l’enfant ou sa quantité de travail et ses résultats scolaires.
  • Un décalage entre les aptitudes de l’enfant et celles attendues généralement pour son âge
  • Un décalage entre le comportement de l’enfant et celui attendu généralement pour son âge.

Pour connaître les tarifs des bilans, cliquez ICI.

PÔLE DE PSYCHOLOGIE ET DE NEUROPSYCHOLOGIE A FUVEAU

Pour plus de renseignements, contactez nos psychologues : 

Laurence Albergne : 06 84 22 72 88  – Julia Decugis : 06 50 08 83 62

.