L’enfant à Haut Potentiel

Nos psychologues proposent des évaluations cognitives, des prises en charges adaptées aux particularités des enfants intellectuellement précoces, et des ateliers spécifiques à leurs besoins.

Un enfant est dit surdoué quand il a un rythme de développement intellectuel très supérieur à celui normal de son âge, alors que son développement affectif, relationnel et psychomoteur correspond aux normes de son âge ou parfois même en deçà. Il existe plusieurs appellations pour définir cette notion « Précocité ». Certaines sont critiquées car elles ont des connotations affectives très fortes et peuvent permettre une confusion avec l’idée d’enfant « prodige ». On peut entendre parler d’enfant surdoué, d’un enfant intellectuellement précoce (E.I.P.) ou d’un enfant à haut potentiel (H.P.), mais également de « surdouance » ou de Dyssynchronie. Le terme surdoué est la traduction anglaise de « gifted » qui veut dire « doué ».

cours-pour-les-ados-e1321412466595L’enfant surdoué possède des capacités intellectuelles plus élevées que la norme établie ; le seuil reconnu de manière internationale par l’OMS, comme par l’Éducation nationale étant un score de QI total ≥ à 130 sur l’échelle standard de Wechsler, mais également un mode de réflexion différent, notamment une pensée en arborescence, intimement liée à une hypersensibilité émotionnelle.

« Etre surdoué ne signifie pas être quantitativement plus intelligent mais penser dans un système qualitativement différent. Ce sont les formes spécifiques de son intelligence qui distinguent le surdoué. Etre surdoué ne signifie pas être seulement plus intelligent que les autres mais fonctionner avec un mode de pensée et une structure de raisonnement singuliers.

C’est cette particularité qui rend parfois difficile son adaptation scolaire mais aussi son adaptation sociale. Etre surdoué c’est aussi et peut-être surtout, présenter des particularités dans la construction psychologique: grandir avec une hypersensibilité, une affectivité envahissante, qui marquent la personnalité. Le diagnostic de surdoué ne peut se résumer au chiffre réducteur de QI.

Aider et accompagner l’enfant dans son développement c’est comprendre l’ensemble de son fonctionnement sur les plans intellectuel et affectif et re-situer l’efficience intellectuelle dans une dynamique globale ». Mme Jeanne Siaud-Facchin

En raison de sa différence, l’enfant surdoué se trouve souvent en décalage par rapport aux autres, présente des difficultés d’identification, ne se retrouve pas dans le fonctionnement des autres, ne parle pas le même langage ni de la même chose, rencontre des difficultés dans l’expression émotionnelle et donne une importance exacerbée à l’affectif.

Sur le plan cognitif, l’enfant surdoué possède une pensée en réseau, un raisonnement analogique et intuitif et une mémoire exceptionnelle, pouvant toutefois le pénaliser dans le système scolaire qui ne fonctionne pas selon ces modes.

Nos psychologues proposent des évaluations permettant de mettre en évidence le profil de votre l’enfant et d’apprécier la présence d’un haut potentiel intellectuel ou d’une autre forme de difficulté. Cette démarche permet, d’une part aux parents et aux intervenants de comprendre si certaines difficultés ou particularités vécues par l’enfant peuvent découler d’un tel fonctionnement cognitif et, d’autre part, aider l’enfant à mieux se connaitre et se comprendre.

Des prises en charge individuelles ou en groupe, sont également proposées afin d’apporter à votre enfant les ressources qu’il lui manque pour mieux comprendre et gérer : ses émotions (anxiété, hypersensibilité notamment), ses stratégies d’apprentissage (travailler le traitement séquentiel, développer le travail d’appropriation des connaissances et d’élaboration,…afin de répondre aux exigences scolaires).

cropped-colour-316776_1280.jpg

PÔLE DE PSYCHOLOGIE ET DE NEUROPSYCHOLOGIE A FUVEAU

Pour plus de renseignements, contactez nos psychologues : 

Laurence Albergne : 06 84 22 72 88  – Julia Decugis : 06 50 08 83 62

.